Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le pays du Tseu

Cardzot n°68

30 Décembre 2014 , Rédigé par Olivier Chambosse Publié dans #Ateliers

Cardzot n°68

Ce cardzot s'est avéré particulièrement riche en vocabulaire, voici quelques uns des mots ayant retenu notre attention.

à tso loc. A bientôt. Equivalent raccourci de à d'achtôt

acrâji  v. Ecraser. Un dzo qu'ôl est sorti d'vés lu en cllaquant la pôrte, sa maijon s'est acrâjie tot d'un cop, ôl a pllus éju l'laisi d'engueuler sa feune, alle 'tot ddans, la poûre !

agrogni (s')  v. (Lyon. agrogni, se resserrer, s'accroupir, se pelotonner. Cf. Dictionnaire étymologique du patois lyonnais. Claire Tisseur, collectif). Tiré de groin, ce verbe était utilisé pour toutes les actions aboutissant à avoir le visage dissimulé. Il est employé dans le sens de tomber en avant, face contre terre, tout comme s'abôtsi ou s'aboûtsi,tomber sur la face, la bouche.

beurter v. Ce verbe s'emploi pour la plupart des actions aboutissant à un échec. Ôl a passi l'permis, y'a beurté, ôl a passi l'bac, y'a beurté arri !  Il évoque également un renversement, une rupture, un entassement. Y'a beurté la neudze. La neige s'est accumulée, s'est amoncelée (en congère). 

bzer  v. Courir en parlant des troupeaux harcelés par les mouches...bezaiñnes.

cllapes n.f.pl. Grands pieds. Dans le Roannais on appelle cllapons les pieds de cochon.

déteurmer  v. Malaxer une pâte pour enlever les grumeaux. Voir décatoñni.

dzobnet  n.m. Bêtat, en parlant d'un enfant.

empañniauder  v. Habiller d'une façon grossière et inesthétique.

empeudzi (s')  v. Se maculer de poix (la peudze). 

équitsi v. Exprimer une joie collective bruyante.

garguechon  n.m. (St Q) Charançon. Ce terme se retrouve en Wallonie, en Suisse, en  Pays Occitan et en zone provençale avec le sens de petit gosier, entrée du gosier, gosier, pharynx, partie supérieure de l'oesophage. Quel rapport avec le charençon me direz-vous ? Plutôt qu'un long discours, la photo illustrant ce billet devrait vous éclairer. Comme vous pouvez le constater le charançon du blé est doté d'un rostre de belle taille, en fait d'un "gosier extérieur". Dans le sens de gosier (cornioule, golàyon), j'ai relevé dans le Trésor du Félibrige : Faire peta lou gargassoun, rire à gorge déployée. Inutile de vous dire que les habitants de Saint-Quentin (Commune du Rousset, Saône-et-Loire), ne rient pas à se faire peuter les conailles lorsqu'ils trouvent des garguechons dans leurs silos à blé. 

kreupet  n.m. Nom donné à un enfant malingre, plus petit que ceux de son âge. Très péjoratif, ce terme pourrait venir du francique krappan, résidu de raclage. 

niarcot  n.m. Querelleur.

oquille  n.f.  Vieillerie, objet sans valeur, bon à jeter. Mario Rossi explique dans son Dictionnaire, que le terme vient du latin osculum (petite bouche) qui a donné oscle en bourguignon pour désigner le cadeau sans valeur fait traditionnellement à une veuve qui se remarie.

pañniaud n.m. 1. Pan de chemise. 2. Individu mal habillé. 3. Individu mal élevé.

pannosse  n.f. (de panne, du lat. pannum, morceau d'étoffe. 1. Ecouvillon, chiffon placé à l'extrémité d'un long manche pour nettoyer le four. 2. Fig. Personne molle, sans énergie, chiffe molle.

pçhat  n.m. 1. Pissat. 2. Grosse pluie de courte durée.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

L'Eric 30/12/2014 12:39

A propos de "niarcot", à Trivy, j'avais relevé se "gnarcoter" pour dire se chamailler. Je ne connais pas l'étymologie et je ne sais pas s'il convient d'écrire la syllabe initiale "gna" ou "nia".

Olivier de Vaux 30/12/2014 19:15

j'ai choisi l'orthographe en "ni" pour éviter le risque d'une prononciation fautive (gnose, gnou) mais c'est sans grande importance. Tu trouveras ci-après un lien vers le forum de Babel qui me semble fort instructif. http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=9335