Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le pays du Tseu

Le cardzot n°65

21 Octobre 2014 , Rédigé par Olivier Chambosse Publié dans #Ateliers

Le cardzot n°65

Quelques mots, notamment du Brionnais (Br.), ont fait l'objet de notre attention.

acoriauder (s') v. Se rabougrir. Davo la bije, y-z-y a tot/acoriaudé.

adzasser (Le Rousset) v. Crier comme une pie quand elle voit un danger. Les polailles adzassant, y pourrot bin éte le goupil.

agaudner v. Gâter outrageusement quelqu'un. Tant qu'ôl l'agaudnot, y'allot bin enco.

agogniauder v. Gâter excessivement un enfant. A tant l'agogniauder, çte ptchet, t'vas en faire un bon à ren ! Voir agaudner.

akeumer (s') v. S'assombrir en parlant du ciel. L'cié a cmenchi à s'akeumer su l'cop d'midi apeu ô s'est carrément abeurêchi.

akeumer v. 1. Ecumer (le pot au feu) Faut akeumer l'bouilli dvant d'seurvi. 2. Mettre à blanc (une coupe de bois).

bailleûres, bailloures n.f.pl. Balayures. Va don rmèchi les bailleûres.

bidole n.f. Grosse botte de paille (Br.) L'Beurot m'a dit qu'ôl avot vu la Sainte Viérdze chitée su eune bidole.

breûre, brûre, broure v. Faire beaucoup de bruit. Lorsqu'une averse de grêle arrive on dit couramment : "i brût ou i breût ou encore i brout".

chouet n.m. (Br.) Fane de pomme de terre et d'autres légumes. Faudrot breûler les chouets dvant qu'i'emboconnant tot.

corauder v. Abîmer, en parlant des plantes victimes d'un temps peu favorable, que ce soit la sécheresse, le gel, le vent ou la grêle. Vu l'temps qu'i fait, y va éte tot coraudé dans l'dzardin. Voir acoriauder.

cossou (Br.) n.m. Outil utilisé autrefois pour couper les bouquets blleus dans les champs de blé. Son cossou cope cment la mémé woit cllaî.

crochâle (Br.) n.f. Branche maîtresse L'gros tsâgne du Martrat a eune crochâle quoî maîs d'un gârs s'est fait stsi. Le gros chêne du Martrat a une branche maîtresse où plus d'un homme s'est pendu.

croque, croquette n.f. Poule avec ses poussins. Variantes : crotse, crotche. Syn. gueurouate (Le Rousset), grouèche (Voir ce mot) et de nombreuses autres variantes.

crutsoni, crutsonire (Br.) n. Jeune homme, jeune fille de 19 ans qui suivait les conscrits.

crutsonner v. Utiliser une cruche pour servir à boire. Alle a pas décessé d'crutsonner d'un bout à l'aute d'la tablle en s'garant des mains des gârs.

dénaîji v. Inonder, ramollir. Dz'avos laichi l'pain djhô, davo la pllou ôl tot dénaîji.

dérouée (Br.) n.f. Roue accidentée. Faudrot porter la dérouée au martsau.

dérouer (Br.) v. Perdre une roue. Y'est en braquant p'enfiler la travérse que l'tsè a déroué.

dremeuille n.f. Petit poisson d'eau douce. Pépé, peurqua is s'applant des dremeuilles çhtés pchons ? - Y'est paçqu'is s'mussant tot su dans l'panî deurant que dz'dreume !

dzame n.f. Résidu de pressage du raisin ou d'autres fruits. Synonyme de crâpe (terme plus général désignant différents résidus), de dziñne (très répandu en Bourg. Franche-Comté) et de dzindre (forme charolaise).

dzimbeurter v. Se débattre, tituber, trembler. Ôl avot biau dzimbeurter tant qu'à tanque, les dzendârmes ant éju d'achtôt fait d'le coublli.

dzutéji adj. Bien malheureux, miséreux, accablé par le sort. T'poux dère qu'alle est dzutéjie la poûre feune !

écotrachi, écotachi v. (de écot, brindille qui a donné écoter, élaguer) Couper grossièrement, coupailler. Jullien, va don écotrachi doux quate blettes, dz'en ai pas prou !

maziblli v. Ecraser, bousiller, ratatiner. L'cantonnî a passi l'broyou, ôl a tot maziblli notés beuchons. Le cantonnier a passé le broyeur, il a complètement bousillé nos buissons.

paçque conjonc. Parce que. Peurqua t'voux pas ? - Paçque dz'poux pas !

poilou, -ouse adj. Poilu, duveteux. En parlant d'un pré couvert de rosée blanche le matin on dira : "y'est poilou".

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

L'Eric 23/10/2014 14:53

Pour les gros nuages qui précèdent la pluie ou l'orage, on dit aussi des "gôniaus", terme qui n'a rien à voir avec un carnaval du nord de la Saône-et-Loire. Ce mot ce trouve répertorié dans le dictionnaire de Mario Rossi ainsi que dans le lexique de Trivy, recueilli par votre serviteur et consultable sur ce même blog dans la rubrique "pages".

Olivier de Vaux 21/10/2014 09:59

Je me demande si le verbe s'akeumer (se couvrir de nuages) ne serait pas une déformation du verbe s'akeurner ayant exactement le même sens. Avec certaines typographies il faut avoir une bonne vue pour distinguer l'un de l'autre. Entre un ciel qui se couvre de nuages semblables à l'écume qui se forme à la surface d'une casserole où mijote quelque chose et un ciel dans lequel les nuages (les carniaus) forment une sorte de crénelage, on peut balancer un moment.