Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le pays du Tseu

Les mots du patois dans les lieux-dits

19 Juillet 2013 , Rédigé par michel lapalus Publié dans #Toponymie

Les mots du patois dans les lieux-dits

Les mots du patois dans les lieux-dits

Bien souvent, les derniers mots de patois encore présent dans les mémoires sont les mots des lieux-dits. Connus à la fois en français et en patois, ils peuvent être un moyen de débuter dans la recherche des mots de patois et de connaître leur histoire.

Lieux-dits de la commune de Trambly - Tramb-yi......canton de Matour –Mato..... département de Sâone et Loire ( 71)


1 Les hameaux et les maisons isolées (carte IGN)

Au Chatelet : U Tsat’let......... peut-être un dérivé du mot château

Aux Terres : Es Târres.... la parcelle de terrain où la maison s’est construite

Commerçon : Commaçon.... un nom de famille propriétaire du sol

En Plaine : En Piène....la plaine désignait autrefois, un espace ouvert et défriché et pas forcemment une plaine

Font-Pelly : Font-Pélly... la fontaine, la source

L’Etang Parniau : L’Etang Parniau .... sans doute le nom du propriétare de l’étang aujourd’hui disparu

La Croix du Perron : La Crâ du Pron...la croix de pierre ou tout près d’une “pierre debout”

La Croix Rouge : La Crâ Rodze ... pourquoi rouge ??

La Croix Saint Clair : La Croix Saint Clair....un nom relativement récent puisqu’il n’existe pas en patois ; il désignait une source guérisseuse, aujourd’hui disparue

La Forêt : La Forêt....sans doute un nom récent

La Gare : La Gare...sur l’ancienne ligne de chemin de fer installée vers 1880 et arrêtée en 1947

La Gotale : La Gotale ... viendrait du mot goutte, goûtis en patois ; c’est à dire un terrain où les sources affleurent. Comme il s’agit d’un coteau orienté plein sud, on peut se poser des questions

La Mouille des Voses : La Mouille des Voses...la mouille est un lieu humide

La Roche à la Motte : La Rotse à la Motte ....la roche sur la butte

La Toule : La Toule ...au pied d’une butte, du mot “tull ” vieux de 3000 ans qui signifie hauteur, colline ; à comparer avec les noms des villes Tulle et Toul

La Vallée : La Vallée....un nom bien français, peut-être plus récent qu’on ne le pense

Le Bourg : Le Borg....le centre du village ;un mot d’origine germanique qu’on retrouve souvent en Allemagne et dans les pays nordiques

Le Fourneau : Le Forniau... une tuilerie

Le Moulin de la Vallée : Le Meulin d’la Vallée...autrefois, bien sûr

Le Moulin de Montravent : Le Meulin de Môravan... Môravan pourrait être le nom d’un ancien château situé tout près sur la rive droite de la Grosne Le Pas de la Sue : Le Pas d’la Sue ...le passage près de la source ( peut-être !)

Les Angerolles : Les Andzrolles... ?? ne cherchez pas les anges !

Aux Charrières : Es tsérires.... le chemin où passent les chars... tsé : char

Les Entrées : Les Entrées ....l’entrée était une taxe foncière payée au seigneur ou au propriétaire de la terre

Aux Laboriers : Es Laboris....un terrain exploité par un ou plusieurs laboureurs ; le laboureur était un peu un entrepreneur de labour en plus de son activité personnelle de paysan

Les Perrières : Les Prires ... un lieu très caillouteux ou une carrière

Aux Tonnes : Es Tonnes....peut-être une cabane

Pari-Gagné : Pari-Gagné....terme récent, au sujet d’un pari sur la construction d’une maison

Présentin : Présentin ....hameau situé en dessous du Mont Présentin (une simple colline ), ce qui n’explique en rien le mot Présentin

Sous le Bois : So le Bos ...près du bois, au- dessus de la pente cultivée

Sur le Pont : Su l’Pont .... pas sur le pont, mais au-dessus de la pente dominant le pont

Bientôt la suite avec les lieux-dits des parcelles de terrain. Texte écrit avec l’aide de Mario Rossi, Gérard Taverdet, Norbert Guinot et Marcel Lachiver ; merci à eux.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

le m'tse 07/01/2014 19:15

Ce n'est pas une loi générale. Quand on dit que le patois varie d'un village à l'autre, à mon avis c'est surtout la prononciation qui change; ce qui permet la compréhension mutuelle .Pour le "â" de Morâvan, il est possible que l'influence du "a" franco-provençal soit plus forte côté Matour-Tramayes qu'en Charolais. Mais je ne suis pas linguiste....!

le m'tse 07/01/2014 09:55

Il faut plutôt écrire Morâvan car la prononciation est appuyée sur l'avant dernière syllabe. Je connais bien les quelques maisons de Morâvan ainsi que le moulin( qui n'est plus moulin, bien sûr)
Une évolution du mot vers Morvan semble donc peu probable.

Le dzveux 07/01/2014 10:49

Vain diou, çan y'est argumenté gârs ! Dz'm'inkyine, Eune quéchon tot d'miñme, te dis qu'la prononchachon est accotée sus l'avant derrire syllabe : y'est-ti eune réglle dzénérâle ves ta ?

le m'tse 06/01/2014 18:26

Il y a quand même loin de Montravent-Moravan au Morvan; l'origine des lieux-dits est bien souvent difficile. Une chance sur deux pour que vous ayez raison ou peut-être plus. En tout cas, merci de votre commentaire

Annie Malbrunot 06/01/2014 16:00

Y m'fait bien piéji d'lire un ch'ti bout d'patois d'temps en temps, seurtot dépeu que dz'arrive à euvri tos les articles. A peu, dans ç'tu-la, dz'ai pt-éte ben trouvé la clé d'une énigme: mon grand-père qu'avot des ancêtres du coûté de Matour, Dompierre, djot todzo qu'y v'naint du Morvan.Dz'ai esu biau tsertsi, dze trouvos ran. Dze cras ben qu'y v'naint plutôt du Moulin de Montravent, qu'étot d'veni Morvan.

Bravo pour votre blog! Continuez vos recherches et vos articles qui me rapprochent un peu de mon petit coin de Charollais. Toutes mes excuses pour mon patois qui n'a rien d'académique

Le dzveux 06/01/2014 19:19

Ma, y m'chimbe bié possiblle l'Moravan que s'dit Mor'van ! Bié l'bondzo l'Annie, vos ez la pyeume pas mal agujie, y s'rot dmâdze de point nos en faire profiter pyus sovent. Faut pas hésiter à revni nous woî. A d'achtôt.

Eric Condette 23/07/2013 14:17

Les noms de lieux portent en effet très souvent la mémoire des parlers d'autrefois. Et les noms des parcelles de terrain (quand ils ont pu traverser le temps) sont encore plus particulièrement intéressants. Bravo pour ce travail de recherche!