Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le pays du Tseu

Le viâdze à Lyon

30 Août 2013 , Rédigé par Eric Condette Publié dans #Textes

Le viâdze à Lyon

Voici une petite histoire rapportée par Antoine Fargeton, naguère curé des paroisses de Trambly, Clermain et Brandon, dans son livre intitulé "2 cantons: Matour et Tramayes" (1980).

La narratrice se présente comme la "Mère Babette de Meûlin". Le patois qui y est décrit est par conséquent celui de cette localité.

La commune de Meulin a cessé d'exister en 1965 lorsqu'elle a fusionné avec Dompierre-les-Ormes, dont elle ne constitue plus aujourd'hui qu'un hameau.

Mais du temps où Meulin était une commune à part entière, celle-ci partageait une petite gare avec la Chapelle-du-Mont-de-France (voir l'image qui illustre ce texte). C'est de là que Babette et son "vieux" partent à la découverte de Lyon...

Pour ce qui est de la langue utilisée, la graphie présente bien quelques hésitations et le vocabulaire est occasionnellement un peu francisé (par exemple on a "table" au lieu de "traubye"), mais le ton de l'histoire n'en est pas moins savoureux.

On notera l'alternance entre "iau" et "eille" pour désigner l'eau en patois. Ceci tient peut-être au fait que Meulin occupe une situation géographique intermédiaire entre Trivy où l'on dit "iau" et La Chapelle-de-Mont-de-France où l'on a "eille".

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

le m'tse 04/09/2013 10:19

L'histoire est bien connue, je croie que Monique Ducroux l'a racontée à Semur. Peut-être que Babète était institutrice, elle n'était pas paysanne, sinon elle aurait écrit "ouiille" pour "oie".
La surprise de la découverte de l'électricité vers 1930 semble se répéter 80 ans plus tard avec l'informatique. Ce qui peut (un peu) expliquer le nombre de visiteurs du blog!!

Eric Condette 05/09/2013 07:36

Bien vu pour l'oie. L'ennui c'est que "ouille" peut aussi, localement, désigner la brebis... c'est peut-être pour ça que Babette s'en est tenue à la forme française. Pour la forme patoise on trouve aussi "òye".

Olivier de Vaux 30/08/2013 08:37

I srot bin temps d'pubyi tos çhtés ptiets testes en patois ; si vos en ez vés vos, nenvyiz-nos en eune photocopie.