Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le pays du Tseu

La création d'un Réseau de Sauvegarde du Tseu

31 Mai 2013 , Rédigé par Michel Lapalus Publié dans #Réseau

La création d'un Réseau de Sauvegarde du Tseu

Depuis mars, s'est constitué un réseau de patoisants du charolais-brionnais. Pour l'instant, encore peu nombreux, les adhérents devraient peu à peu augmenter. Le bon fonctionnement du réseau se traduira par une recherche de nouveaux adhérents, mais pas seulement. Il faudra collecter mots, expressions, histoires, etc... et les faire parvenir aux administrateurs du blog qui les publieront.

Ce travail est déjà commencé :

Michel Nioulou a envoyé un lexique du patois de Colombier.

Marc Charnay a signalé la parution d'un livre "Le vieux parler de Saint-Denis-de-Cabanne", une commune de la Loire limitrophe du Brionnais; on y trouve un lexique important avec de nombreuses expressions.

Alice Billoux, Michel Lapalus, Michel Nioulou ont écrit des textes.

Olivier Chambosse a publié un extrait de sa comédie « Vés la Félicie »

Eric Condette a soulevé des problèmes orthographiques à résoudre.

Liste des adhérents (la dernière adresse indique l'origine du patois)

André Auclair Beaubery 71 Beaubery

Alice Billoux Vendenesse les Charolles 71 Vendenesse

Olivier Chambosse Sivignon 71 Sivignon

Jean Chambreuil Vénissieux 69 Lugny les Charolles

Marc Charnay Lyon Vareilles

Lucien Clément Propières 69 St Julien de Civry

Eric Condette Région parisienne Trivy

Jean-Pierre Ducroux St Christophe la Montagne 69 St christophe

Jean-François Lapalus Strasbourg Matour

Michel Lapalus Chenevrey 70 Trambly

Marie Lempereur Amanzé 71 Amanzé

Michel Nioulou Colombier 71 Colombier

Mario Rossi Marseille Montceau l'Etoile

Simone Vallet St Gengoux le National 71 Trivy

Vous pouvez nous joindre et nous rejoindre par la voie du CONTACT. Faites connaître notre existence autour de vous, le Tseu a besoin de tous ses enfants.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article