Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le pays du Tseu

L'tseufpeurtot

28 Juin 2013 , Rédigé par Olivier Chambosse Publié dans #Néologismes

L'tseufpeurtot

Voici des mots que les patoisants du XXIe siècle pourraient créer ou s'approprier : ces mots ne seront pas ajoutés au lexique. Ce n'est que dans la mesure où l'un d'entre eux serait employé couramment dans le Pays du Tseu qu'il aurait le privilège, quelques années plus tard, de rejoindre ses illustres ancêtres. Si vous avez forgé des mots pour votre usage personnel et si vous estimez qu'ils sont tout à fait conformes au parler Tseu, faites-nous les connaître. Ainsi, de la liste qui suit, peut-être qu'un mot ou deux seront adoptés, ce qui permettrait au Tseu de reprendre un peu de vigueur.

beurdinateur n.m. (de beurdin, abruti et ordinateur) Péjoratif. Ordinateur, écran, smartphone et autre tablette ayant un effet abrutissant sur les utilisateurs qui en abusent. Voir teuptronique.

cardzonique n.m. (de cardzot et létronique) Blog, forum internet.

carnique n.m. (de carreau et létronique, électronique) Pavé numérique.

corriel n.m. Courriel.

dzûnique n.m. (de dzu, jeu et -nique suffixe tiré de létronique) Jeu électronique.

létrichin n.m. Electricien.

létricité n.f. Electricité.

létrique adj. Electrique.

létronichin n.m. Electronicien.

létronique adj. Electronique.

ratnique n.f. (de rate, souris et létronique, électronique) Souris d'ordinateur.

teuptronique n.f. (de teupe, tête et létronique, électronique) Ordinateur. Voir beurdinateur.

teuptseuf n.m. (de teupe et tseuffer, appeler) Smartphone.

teupyate n.f. (de teupe et pyate, plate) Tablette numérique.

toîle d'arâgne n.f. Internet.

tseufafî n.m. Téléphone filaire.

tseufaîlli v. (de tseuffer, appeler) Téléphoner sans utilité.

tseufaîllou, -ouse n. Personne intarissable au téléphone.

tseufdit n.m. Message vocal.

tseufécrit n.m. Texto.

tseufpeurtot n.m. Téléphone mobile.

tseufsanfî n.m. Téléphone sans fil.

tseufyame n.m.Téléphone.

tseufyamer v. Téléphoner.

vitronique n.m. (de vitre et létronique, électronique) Ecran.

yavî n.m. Clavier.

Attention : il ne faut pas non plus mettre systématiquement des noms patois à tous les termes relatifs aux nouvelles technologies, ce serait totalement ridicule, notamment dans le domaine de la science. Par contre il serait tout à fait normal et naturel, pour une personne voulant parler Tseu, de faire usage de certains de ces mots ou d'autres mots créés pour désigner les objets dont elle fait une utilisation quotidienne.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Des Tillots 01/07/2014 20:29

Chers aimis du Tsarolâs, I vouais bein que vôs éte "ai lai paige"!
Note aimi de Varnes nôs propose "courrieul" qu'an "beurdôle dans les tuyaux de l'internet", ou qu'an "beurdôle su lai Touèle"! encôre faut-y saivouèr fâre amircher eun "ordinaitou", s'dépatouiller de la "raite" pou fâre maircher c'te faimeuse "bouète ai clic".

An ai de l'imaiginâtion!

D'aivou le pâyî de vôs llire!

Des Tillots, de l'Auxouais!

Olivier de Vaux 01/07/2014 21:44

Courrieul me chimbe bié convni, dz'cras bin que dz'vas l'attrauder d'achtôt.

Nanou 06/12/2013 08:53

c'est bien sympa ces néologismes! rien de tel pour que le patois ne soit pas une langue morte.
je n'ai pas tout lu bien sûr! ! ! ! !! !
y-a-t-il un mot pour les gens qui, pris dans le tourbillon de la vie, des rencontres, des conversations avec les chats et avec la lune, la contemplation du ciel, la dégustation d'un bon petit plat ou le simple plaisir de ne rien faire, n'arrivent pas toujours à finir ce qu'ils ont entrepris?
merci d'avance à celle ou celui qui va trouver.
bonne journée.

le m'tse 08/12/2013 10:15

Pas de néologisme en vue, juste deux expressions:
_ un peu rêveur, un peu planant : "le Dzan d'la leune" _Jean de la lune
_Un peu distrait au lieu de travailler : "ô (al) avizo pissi les alouètes" _ il ou elle regardait pisser les alouettes

Andiamo 30/06/2013 09:17

Une langue ne doit pas sentir la naphtaline ! Il faut l'aérer, un peu de sang neuf ça ravigote !

Andiamo 29/06/2013 11:12

Bravo une langue reste "vivante" tant qu' elle s'enrichit de mots nouveaux, d'expressions nouvelles... Sinon elle devient une langue morte ];-(

Olivier de Vaux 29/06/2013 20:55

Exactement ! Malheureusement tous les patoisants ne sont pas de cet avis et il y a beaucoup de mots à créer de toutes pièces ; pour que ces créations ne soient pas farfelues ou artificielles il faut qu'un maximum de personnes fassent des propositions, tentent des néologismes, l'avenir nous dira ce qui est bon, il faut être patient.

Eric 28/06/2013 19:50

Voilà qui rajeunit sacrément le vieux parler!...

Olivier de Vaux 28/06/2013 21:29

Y faudrot que tos chtés qu'ant des mots noviaux nos les baillint ; y en a quéques uns que frant "florès".

JB 28/06/2013 19:15

Prou ben ces mots noviaux, le meu y'é le beurdinateur ! J'vas en causer à mes fieux, Ol sont pu a leur aille que moué davé ces aillement la !

Olivier de Vaux 28/06/2013 21:27

Dz'sais pas si l'débeurdinoire de Saint-Menoux srot l'bon moïen p'amoudérer les galipiauds qu'abusant d'leus-tés beurdinateurs !