Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le pays du Tseu

Eune vatse, qui qu'alle donne ?

30 Juillet 2013 , Rédigé par Olivier Chambosse Publié dans #Textes

Eune vatse, qui qu'alle  donne ?

Cette histoire a été déclinée de différentes façons,

dans différents dialectes ;

voici une façon charolaise de mon cru.

Eune vatse, qui qu'alle donne ?
Peursonne y sait ?
Mas bah dz'vas vos y dère !
La vatse alle donne du lait apeu d'la bouse !


Si alle donne du lait, à la bonne heure !
Si alle donne d' la bouse, faut y woi à deux cops !
Obin la bouse tsèt dans la ltire, obin alle alle tsèt pas ddans.


Si la bouse tsèt dans la ltire, à la bonne heure !
Si la bouse tsèt pas dans la ltire, faut y woî à deux cops !
Obin la bouse tsèt dans l' pâtchi, obin alle tsèt su le tsmin.


Si la bouse tsèt dans l'pâtchi, à la bonne heure !
Si la bouse tsèt su le tsmin, faut y woî à deux cops !
Obin la bouse tsèt su l'coûtè du tsmin, obin alle tsèt au miyieu.


Si la bouse tsèt su l'coûtè du tsmin, à la bonne heure !
Si la bouse tsèt au miyieu du tsmin, faut y woî à deux cops !
Obin y'a quéqu'un qu'passe, obin y'a ngun.


Si y'a ngun, à la bonne heure !
Si y'a quéqu'un, faut y woî à deux cops !
Obin ô martse à coûtè d'la bouse, obin ô martse dedans.


Si ô martse à coûtè, à la bonne heure !
Si ô martse dedans, faut y woî à deux cops !
Obin la bouse est seutse, obin alle est fraîtse.


Si la bouse est seutse, à la bonne heure !

Si la bouse est fraîtse, faut y woî à deux cops !

Obin ô quille dessus, obin ô quille pas.


Si ô quille pas, à la bonne heure !
Si ô quille, faut y woî à deux cops !
Obin ô s'aboûtse, obin ô s'aboûtse pas.


Si ô s'aboûtse pas, à la bonne heure !
Si ô s'aboûtse, faut y woî à deux cops !
Obin ô s'aboûtse dans la bouse, obin ô s'aboûtse à coûtè.


Si ô s'aboûtse à coûtè, à la bonne heure !
Si ô s'aboûtse dedans, faut...pas y woî à deux cops !
Ôl a pyus qu'à s'démeurder tot su !

Et puis si cette histoire n'est pas assez édifiante, je soumets à votre approbation cette expression tout en finesse :

Çhtu qu'a point d'veiñne, eune vatse tsierot dans sa main qu'ôl arot miñme pas la bouse peur lu !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

michel lapalus 31/07/2013 10:41

Y é ti eune vatse nère, eune vatse rodze, eune bardau o bin eune biantse? Dz'é toudze entendu dère qu'le lait d'la vatse biantse valo meû que stu-la de la vatse nère. P'la bouse, dze va p'tète l'essaiyi dans mon dzardin. La vreude p'les tsous, la seutse, p'les treufes!!

Olivier de Vaux 31/07/2013 11:28

Quand alle est ni vreude ni seutse, nous pout la travïlli pe fare des estatues.

Eerie Cat 30/07/2013 21:10

Meû vaut avâ eune ptiète b'line; y'a du bon lait p'les fromâdzes de tseuvre apeu faut bin arri qu'yé quèqu' catales, ma point d'bouse p'quilli d'ssus. A ç'tés dzos, E.C.

Olivier de Vaux 30/07/2013 23:44

Nos pout arri quilli su des keurtelles de tseuvre bié seutses, dz'en sais quitsouze ! Mas y-z-y fait ran, les blines ant ma préférence, seurtot çhtés qu'ant eune ptiète barbiche apeu des glinglins sos l'co.

jill bill 30/07/2013 19:01

Bonsoir sieur Olivier sur OB le neuf... Ah le lait j'veux bien dans mon café, la bouse dans mon gardin... Bon j'comprends nin tout... mais j'fais l'effort.... Bien amicalement, jill

Olivier de Vaux 30/07/2013 19:27

Pour vous, ce sera du bon lait chaud et crémeux, à peine sorti du pis, celui qui nous faisait des belles moustaches blanches quand nous le buvions à l'écurie. Amitiés.