Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le pays du Tseu

La Yéyette a rmisi sòn accordéion

2 Décembre 2014 , Rédigé par Olivier Chambosse Publié dans #Evénements

DIAPORAMA

La Yéyette a rmisi sòn accordéion
La Yéyette a rmisi sòn accordéion
La Yéyette a rmisi sòn accordéion
La Yéyette a rmisi sòn accordéion
La Yéyette a rmisi sòn accordéion
La Yéyette a rmisi sòn accordéion
La Yéyette a rmisi sòn accordéion
La Yéyette a rmisi sòn accordéion
La Yéyette a rmisi sòn accordéion
La Yéyette a rmisi sòn accordéion
La Yéyette a rmisi sòn accordéion
La Yéyette a rmisi sòn accordéion
La Yéyette a rmisi sòn accordéion
La Yéyette a rmisi sòn accordéion
La Yéyette a rmisi sòn accordéion
La Yéyette a rmisi sòn accordéion
La Yéyette a rmisi sòn accordéion
La Yéyette a rmisi sòn accordéion
La Yéyette a rmisi sòn accordéion
La Yéyette a rmisi sòn accordéion
La Yéyette a rmisi sòn accordéion

Çhtu cop, y'est seûr, la Yéyette a rmisi sòn accordéion apeu alle risque pas d'le rsorti d'sitôt ! Faut dère qu'eune Troupe de 24 mujichins, tsanteus et cmédjins, y se rmue pas cment doux-quate. Apeu davo tos çhtés qu'travllant cment des bééites, miñme les samadis obin les dimantses, y'est pas ren !

 

Nos y sans arrivés enco çhtu cop, un vrai mirâclle vu qu'nos ans répété renqu'un cop tos ensin, apeu y'a pas été tot su ! L'Tsarles-Edouard étot blloqué à Bordeaux dave sòn aéroplane que voulot pas rparti. L'Louis-Adhémar, lu, ô revnot d'Tsarleville-Mézières en auto, y fallot bin qu'ô s'pouse un moment vés lu dvant de rparti p'Tsârolles.

 

Apeu, faut qu'dz'y raconte : l'tsauffâdze avot pas été allmé dans l'tchâtre ! Pe Fils Michel, davo son vloûrs à côtes, y'allot bin, mâs, p'la Miyuki qu'avot pas grand tsouze su la piau, y'étot pas pareil. L'photographe de pllateau a pas pouyu travlli cment y faut, les cmédjins ant gardé les mantiaux qu'is avint en arrivant. Apeu, y'est qu'y est pas tot : cment y fayot pas tsaud, les llampes grillint l'eune aprés l'aute ! L'Momo corrot peurtot p'arrindzi la létricité.

 

Dz'ans tot d'miñme pouyu répéter notés 9 scènes dvant d'boère un canon u bistrot d'à coûté.

 

Woilà, y'est la fin d'eune brâve histoère, nos ans éju bié du succès apeu bié du pllaisi à dzuer ensin, les dzeûnes, les moins dzeûnes, les pus dzeûnes du tot, chtés qu'étint dzamais montés su les pllintses apeu chtés qu'avint d'l'espérience, les amateurs apeu les profeuchonnels. Ah, y'étot biau à woî !

 

Nos ans enco bu un canon u bistrot d'à coûté après awoi randzi la salle apeu notés affutiaux ; dz'étins bin un chtit bout émochonnés en nos djant arwoî, mâs, qui qu'vos volez, y'est cment çan ! La Yéyette va bin continuer à vive dans notés coeurs, apeu nos ans les photos, les vidéos, qu'nos pourrans agader un dzo davo nos ptchets enfants.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

le m'tse 03/12/2014 17:01

Y é bin d'madze de mète la Yéyète à la r'traite. Sacré boulot qu'de fare monté su les piantses tot stu monde. Fau bin éte fou, ma pe s'guéri de la patoisite, dze crâ qu'y é bié maulézi.....

Olivier de Vaux 03/12/2014 20:01

La patoisite, y'est eune maldie inkeurablle !

L'Eric 02/12/2014 19:31

Atsi bié peur totes ç'tés brâves imâdzes. Dz'aros pouyu crare qu'nous y étins, minme quand nous étins bié lon d'Tsarolles.

Olivier de Vaux 03/12/2014 20:00

Nos arans d'achtôt un DVD d'la cmédie, çhtu cop y'ara un son bié meilleû.