Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le pays du Tseu

Vacheries et cochonneries : quels souvenirs !

23 Décembre 2014 , Rédigé par Olivier Chambosse Publié dans #Textes

Vacheries et cochonneries : quels souvenirs !

Ces souvenirs ont été recueillis à la maison de retraite de Marcigny

le 5 novembre 2014.

Quelques souvenirs de cochonneries

 

Souvenir d'avoir tué une vieille "treue craonnaise" âgée de 5 ou 6 ans qui pesait 312 kilos.

Souvenir de mâles reproducteurs atteignant le poids de 450 kilos.

Souvenir d'avoir vu un verrat tellement gras qu'une fois pendu par les pattes arrières à une poutre, elles sont restées accrochées tandis que le reste du corps de l'animal s'en est détaché pour tomber par terre.

Souvenir de la monte publique de verrats ; les propriétaires de truies venaient les faire saillir moyennant finances.

Souvenir du nettoyage des boyaux dans le ruisseau voisin, parfois sous la neige. On portait de l'eau chaude pour se désengourdir les mains.

On utilisait l'eau bouillante pour décoller la paroi interne de la panse du cochon. Elle était jetée avec son contenu.

Notre principal informateur, depuis l'âge de 18 ans, jusqu'à 70 ans, tuait chaque hiver 20 à 25 cochons, à raison de 3 à 4 fois par semaine dans le gros de l'hiver. Un bon morceau de viande payait son travail.

 

Souvenirs de vacheries

 

Les taureaux sont rancuniers :

 

Ces bééites (les taureaux) fallot pas y doñner un coup d'bâton pasqu'is s'en rapplint. Un coup mon père a foutu un coup d'bâton à un qu'ô fzot rentrer dans l'pré ; l'père a dzamais pouyu rentrer dans l'pré après. Sitôt qu'ô l'chintot, l'teuriau vnot à la barrère ; ôl l'avot pris une fois conte eune tronche dans un pré, mon père avot pouyu s'ensauver, ôl avot resté conte la tronche. L'teuriau l'avot sarré tanque és hintses, mâs sans lu faire de mau. Mon père a fini p's'ensauver çhtu coup, mâs la tsarogne, ô le rcognaissot quand ô s'appreutsot d'la barrère, ô s'mettot à bondner épi à gratter. Ah, tant qu'ôl a pas été vendu çui-là...!

 

Les taureaux sont très dangereux :

 

L'année dernière on a un cousin qui s'est fait tuer par son taureau à Neuilly-en-Donjon. C'était la saison de r'vente des p'tits veaux, enfin, des veaux de 6 mois, de 10 mois même, et ma foi, il avait des clients pour les acheter, les veaux, et il promenait son taureau, oh c'était de l'imprudence hein, la confiance régnait trop. Il avait une canne et puis l'taureau était bouclé et i prom'nait l'taureau comme ça pour faire voir ses formes et à un moment il a dégringolé, il a buté, il est tombé et l'taureau en a profité immédiatement p'l'encorner. Eh voui !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article