Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le pays du Tseu

L'attelage

6 Décembre 2013 , Rédigé par Eric Condette Publié dans #Textes

L'attelage

Trois verbes sont employés pour décrire l'action d'atteler :

  • « accouer »
  • « encordeûyi »
  • « appyéyi »

Le joug:

Le « dzeû » désigne un joug d'une pièce, placé sur le cou des bœufs ou des vaches et fixé sur les cornes.

Les courroies de fixation :

Le joug était tenu par des lanières de cuir que l'on passait entre les cornes de manière à dessiner un 8 et que l'on attachait à des protubérances situées aux deux extrémités du joug. Ces courroies de fixation s'appellent les « gu'ions ».

Les coussinets :

Le joug de bois n'était pas posé directement sur la têtes des vaches. Les « pyeûmets » étaient des coussinets (parfois en cuir) bourrés de paille de mais qui permettaient aux bêtes de mieux supporter leur effort.

Le timon :

Le timon, en patois le « teûmon » ou « t'mon », était introduit dans deux grosses boucles de cuir très épaisses qui le soutenaient : les « cordets ». Il était maintenu en place par une cheville : la « ts'veuille ». Le timon destiné plus particulièrement aux labours portait un nom spécial: « l'entsné ».

Les chasse-mouches :

Quelquefois, pour éviter que les vaches ne soient tourmentées par les insectes, on leur attachait sur la tête une rangée de lanières, le plus souvent de simples bouts de ficelle, semblables à des franges qui leur tombaient devant les yeux. Ce procédé permettait à l'animal de se débarrasser des insectes gênants d'un simple mouvement de la tête. Il s'agit des « panlires ».

L'aiguillon:

Une fois attelées, les bêtes étaient dirigées et stimulées au moyen d'un long bâton muni d'une pointe en fer : « la guise ».

L'attelage

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nioulou Michel 02/02/2014 14:57

Bonjour,
je vous engage à faire un tour sur notre blog des attelages du Charollais, à la catégorie les jougs:http://attelage.bovins.en.charollais.over-blog.fr/categorie-12343348.html et technique:http://attelage.bovins.en.charollais.over-blog.fr/categorie-11425951.html
Vous aurez diverses illustrations en vrai et aujourd'hui de tous ces termes.
Allez voir aussi, mais là juste pour le sujet des attelages bovins, le site " attelagesbovinsdaujourdhui.unblog.fr ", tout sur les attelages bovins en activité en France!!!
Les cordets, les émoutsets, les tsordzeures, les dzus, les layoures, les pieumets, les tchons, les prouets, les tsveilles, servant enco tos les dzeux, à mé qu'd'éne endrets!! Ez jeux du monde, y étot hier, mais y est quand meime enco bié audzord'heu peu quajiment 200 paires en France!! Alliz y va!
à ctes cotsses.
Michel Nioulou

Michel Nioulou 02/02/2014 18:51

Merci, nos fait c'qu'nos pout!!
Allez bien voir l'autre aussi, attelagesbovinsdaujourdhui.unblog.fr
c'est un domaine de passion.
michel

Eric Condette 02/02/2014 16:17

Votre blog et une véritable mine d'informations et d'explications sur les attelages du terroir Charolais-Brionnais, autant en ce qui concerne les détail techniques que les mots du patois et l'histoire de cette activité dans la région.On a besoin de passionnés comme vous pour faire vivre nos traditions anciennes.
Après vous avoir visité le blog on ne peut plus regarder les bovins charolais comme de simples bêtes à viande.

Olivier de Vaux 02/02/2014 15:47

Mas bah, y'est vrai qu'y fayot une cosse que d'étos point été woî qui qu'y avot d'noviau su voute blog des attlâdzes tsârolâs ! Ah, y-z-y a d'l'abonde, des espyicachons, des photos, des vidéos, y'est vrai biau les gârs !

le m'tse 08/12/2013 10:02

Je me souviens de "cordets" en "tsatâgni", tressé en anneau. Une affaire d'autonomie; mais surtout de prix.

L'Eric 08/12/2013 13:50

Il en allait sans doute des attelages d'autrefois comme des engins agricoles en usage aujourd'hui chez les gros céréaliers, qui protestent actuellement contre le transfert d'une partie des aides de la PAC en direction de l'élevage (engins équipés de radio-CD, GPS, clim', frigo, ordinateur de bord, j'en passe ...) Des options choisies ("cordets en tsâtgni" par exemple) dépendait le prix.

L'Eric 07/12/2013 10:44

"Appyer en vélo"! Une langue vivante se reconnaît à ce qu'elle permet les jeux de mots... L'Tseu est pas encô mô à ch'teure.

Olivier de Vaux 07/12/2013 08:58

Atteler, dans mon ptit coin du Tseu, y s'dit appyéyi ou encô appyer. Du cop, dans la piéce "Vés la Félicie" dz'ai fait dère à l'Udzène, en causant du Mile "t'es bin l'seul gârs du vlâdze qu'va appyer en vélo".