Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le pays du Tseu

L'arbe à pangueuilles

29 Novembre 2013 , Rédigé par michel lapalus Publié dans #Textes

L'arbe à pangueuilles

La photo ne correspond pas tout à fait à la petite histoire de l'arbre à pangueuilles. Elle est tirée de Picardia, l'encyclopédie picarde ; que vous pouvez consulter :

http://www.encyclopedie.picardie.fr/index.php/Coutumes_et_croyances_picardes

Une croyance vieille comme le monde, l’arbre à loques ( à pangueuilles en patois). Il a existé entre la Saône et la Loire, comme partout, sans doute.On accrochait aux branches toutes sortes de choses pour attirer sa bienveillance. Un échange de cadeau en quelque sorte. Et parfois, ça marche. La preuve !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marité 01/12/2013 13:29

C'est bien d'ché mi ça, effectivement... J'en connos quèques-uns qui sont cor' bien enloqués !!!

le m'tse 01/12/2013 10:57

_Même la Yéyette n'empêche pas de bien commenter!!

_Pour ce qui est de la présence de l'arbre à loques, je ne sais pas où et quand? Peut-être 1000 ans ou beaucoup plus en France. Chaque croyance mettant une grande ardeur à effacer la précédente, il est bien difficile de répondre.

L'Eric 01/12/2013 08:43

Bien sûr, les petites histoires que nous publions sont surtout un prétexte pour écrire le patois. Néanmoins, saurais-tu si l'on a déjà retrouvé la trace ou le souvenir d'un "âbre à pangueilles" dans nos coins, ou cette coutume se limite-telle, en France, à la seule Picardie?

Olivier de Vaux 01/12/2013 08:16

Dans toutes les religions, dans toutes les croyances à des forces surnaturelles on trouve des offrandes aux dieux sous toutes les formes possibles, allant d'un don infime jusqu'au sacrifice de tout ou partie d'une vie humaine. Lisez un jour les papiers déposés dans les grottes artificielles par des croyants comme on en trouve à Paray-le-Monial par exemple : vous serez édifiés sur l'étendue stupéfiante de la crédulité de l'être humain. Les profiteurs de tous crins ont encore de beaux jours devant eux !

le m'tse 30/11/2013 18:30

Mes petites histoires à deux sous sont là juste pour le patois, ce qui n'empêche pas une chtiote photo. Je pense qu'il y a trés longtemps que les arbres à loques ont disparu de l'Europe de l'ouest.
Autrefois, quand le jupon dépassait sous la robe, les voisins et voisines ne se gênaient pas pour dire : "Y pangueuille, y pangueuille, v'la la Maria que tsertse un galant" (voilà la Marie qui cherche un amoureux )

Andiamo 29/11/2013 11:07

Ah oui ! J'en connais un, il se situe à Senarpont dans la Somme près de Grandvilliers. (ce doit être celui que tu as publié) J'y passe chaque fois que je me rends au Tréport.
Moi j'appelle cet endroit "les loques", je me suis laissé dire que c'étaient surtout les Manouches (pardon les gens du voyage) qui venaient déposer des loques en exprimant un vœu !
La prochaine fois que je passerai devant... Une chtiote photo ?